Abercrombie règlemente la coupe de cheveux de ses vendeurs !

ob_c34d2ee33b145dd0f5e8e0b370c40590_coupes-de-cheveux
Partagez ce billet :

Abercrombie, la marque textile qui défraie la chronique à cause de ses critères, exclusivement physiques, de recrutement de ses vendeurs, vient une fois de plus de faire le buzz en matière de RH.

Des coupes de cheveux inacceptables

Dans un manuel réglementant strictement les coiffures de ses employés, le « Hairstyle Sketchbook », Abercrombie a déclaré pas plus tard que le 29 août dernier :

Nous sommes conscients que la façon dont vous vous coiffez est très personnelle et soumise à vos propres goûts et préférences. Même si nous respectons votre individualité, il est important que nous maintenions un niveau constant de tenue vestimentaire qui représente ce que les gens attendent de la marque Abercrombie & Fitch

 

Abercrombie

Le Hairstyle Sketchbook d’Abercrombie dévoilé

Le webzine BuzzFeed a publié en exclusivité des extraits de ce manuel pour le moins surprenant :

Coupes de cheveux acceptables et inacceptables chez Abercrombie et Fitch

Coupes de cheveux acceptables et inacceptables chez Abercrombie et Fitch

Votre coiffure doit refléter votre beauté naturelle

Le mot d’ordre semblerait donc être le naturel : en effet, le manuel n’hésite pas à énoncer clairement et noir sur blanc :

Tous les coiffures pour les hommes et les femmes doivent être soignées, propres, naturelles, entretenues et classiques… Aucun collaborateur n’est autorisé à porter des coiffures ou des couleurs de cheveux extrêmes.
Votre coiffure et votre couleur de cheveux doivent refléter votre beauté naturelle.

 

L’ingérence capillaire, une pratique de plus en plus répandue ?

Nous vous en parlions avec le cas d’Aboubakar Traoré, ce styliste d’Air France obligé de porter une perruque pour cacher ses tresses africaines, il semble que de plus en plus d’entreprises pratiquent l’ingérence capillaire.

Accepteriez vous que votre employeur s’immisce dans vos choix capillaires ?

Autres articles pouvant vous intéresser :

Partagez ce billet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code