Avent 2016, J18 : 6 choses à savoir sur les pellicules

Du 1er au 24 décembre, ce sont les 24 Happy Hair Days chez Absoluliss. Astuces cheveux, tutos coiffure, infos capillaires…nous vous donnons toutes les clés pour rendre votre chevelure sublime au moment des fêtes et pour toute l’année. Aujourd’hui nous vous parlons pellicules.

On sait, ce n’est pas très sexy de parler de pellicules. Mais parce que ce problème touche beaucoup de personnes et que l’objectif des 24 Happy Hair Days est de rendre vos cheveux sublimes, on a pensé qu’il serait bon d’aborder le sujet. Et puis, on sait qu’il n’y a rien de plus cauchemardesque que de porter un haut noir quand on a des pellicules. Sans parler des démangeaisons au niveau du cuir chevelu. Bref, voici ce que vous devez savoir sur les pellicules si vous voulez vous en débarrasser pour de bon.

1. Avoir un cuir chevelu sec, des pellicules ou du psoriasis sont trois choses différentes

Alors oui, il s’agit de trois trucs qu’on déteste avoir mais il faut bien faire la distinction entre les trois. Si vous observez un cuir chevelu sec, il est possible que vous ne voyiez rien de particulier à part quelques petits morceaux de peau morte çà et là.

Le fait d’avoir un cuir chevelu sec est en général liée à des facteurs environnementaux ou aux produits que vous utilisez pour vos cheveux. Vous pouvez donc y remédier facilement en changeant de produits de soin.

En revanche, les pellicules sont souvent accompagnées de démangeaisons et se caractérisent par des morceaux de cellules mortes jaunâtres (baah) qui graissent le cuir chevelu et peuvent même causer une chute de cheveux.

Voilà à quoi ressemblent des cheveux pelliculeux :

Le psoriasis en revanche n’a rien à voir avec les deux problèmes précédents et il apparaît souvent en raison d’un facteur génétique.

Les croûtes sont plutôt blanches et épaisses. De plus, le psoriasis ne concerne pas seulement le cuir chevelu mais bien d’autres parties du corps.

Si vous ne savez pas où vous situez parmi les cas mentionnés, consultez un dermatologue.

2. Les pellicules ne sont pas le résultat d’un cuir chevelu sec

On pense souvent que le fait de desquamer est liée à un cuir chevelu sec mais ce n’est pas le cas pour les pellicules. Au contraire, celles-ci sont liées à des excès de sébum et donc à un cuir chevelu gras.

3. Les pellicules surviennent plus fréquemment durant l’été

La sueur produite en raison de la chaleur se mélange à la production de sébum et le répartit sur tout le cuir chevelu, lui donnant un aspect plus gras que ce qu’il devrait être.

4. Même vos sourcils peuvent avoir des pellicules

On a tendance à négliger le nettoyage des sourcils et à surtout se concentrer sur le nettoyage du visage.

Si vous utilisez de la poudre ou du crayon, nettoyez-vous bien tout le visage en insistant sur les sourcils avant de vous coucher.

Vous pouvez également exfolier vos sourcils de temps en temps pour vous débarrasser des résidus.

5. Ne mélangez pas les produits de votre routine capillaire avec les produits médicamenteux

Utilisez seulement votre shampoing antipelliculaire avec un après-shampoing de la même gamme jusqu’à ce que vos pellicules disparaissent.

Si vous mélangez les produits médicamenteux à des produits classiques, l’effet antipelliculaire du shampoing peut-être diminué de 50%.

6. Et utilisez ces soins médicamenteux régulièrement

En cas normal, les dermatologues ne recommandent pas à leurs patients de se laver les cheveux tous les jours mais il en va autrement dans le cas de pellicules.

Il est conseillé de se laver les cheveux plus régulièrement. Sinon, le cuir chevelu va accumuler de plus en plus de sébum et de cellules de peau morte et les pellicules vont empirer.

 

Boutique et Bar à lissage Absoluliss

46 rue du Montparnasse

Métros Montparnasse Bienvenüe / Edgar Quinet / Vavin

du mardi au samedi, de 11h à 19 h

09 50 98 52 90

5 erreurs capillaires à ne plus commettre

Halloween approche à grands pas mais ce n’est pas pour autant que vos cheveux doivent incarner une vision d’horreur ! On vous énonce les 5 erreurs capillaires à ne plus commettre.

 

 

 

S’il est conseillé de se laver les cheveux dès que cela est nécessaire, la fréquence des shampoings ne doit pas dépasser trois fois par semaine. Une fois ce seuil dépassé, vos cheveux risquent de perdre les huiles qui sont naturellement présentes dans la fibre capillaire et qui sont à l’origine de sa brillance et de sa santé. Cela vaut plus particulièrement pour les cheveux colorés qui perdent l’intensité de leur couleur au fil des shampoings.

1- Se laver les cheveux tous les jours

Si vous faites beaucoup de sport, il peut être difficile d’attendre trois jours pour laver votre chevelure. Dans ce cas-là, essayez de simplement de la rincer, de frotter votre cuir chevelu et d’appliquer un masque uniquement sur les pointes.

2- Agresser ses cheveux au séchage

Après la douche, évitez de sécher vos cheveux trop vigoureusement avec votre serviette. Essayez plutôt de les éponger délicatement du bas vers le haut. Cela permettra de ne pas agresser la cuticule et d’éviter les frisottis. Encore mieux, utilisez une serviette en papier pour sécher vos cheveux, c’est la méthode la plus douce possible (certes, pas la plus pratique).

3- Se faire des coiffures trop serrées

Une queue de cheval trop serrée tire le cuir chevelu et fragilise vos racines. Optez pour des élastiques plus épais. En effet, plus l’élastique est fin, plus il abîmera vos mèches.

4- Dormir avec un oreiller en coton

Dormir sur une taie d’oreiller en coton peut être à l’origine de vos pointes fourchues ainsi que de vos frisottis. Optez pour une taie d’oreiller en soie ou en satin et vous verrez une énorme différence dans votre routine du matin.

5- Eviter le coiffeur

Si vous voulez des cheveux qui poussent vite et en bonne santé, la meilleure chose à faire est d’aller voir votre coiffeur toutes les 6 à 8 semaines. En effet, il est nécessaire de couper régulièrement vos pointes fourchues afin de préserver la santé et l’équilibre de vos cheveux.

 

A ces conseils avisés s’ajoute bien sûr la nécessité d’utiliser de bons produits. Notre rituel Embellisseur Immortelle Kératine est conçu pour tous types de cheveux et leur apportent brillance, souplesse et hydratation. Pour commander nos produits, c’est par ici ! Et sinon, des idées de déguisement (et coiffure) pour Halloween ? On est curieuses de vous entendre !

Pour vous procurer immédiatement les soins de la gamme Immortelle Kératine, le rituel embellisseur rendez-vous sur le eshop Absoluliss.fr en cliquant ici

Et si vous êtes en région parisienne, venez nous rencontrer du mardi au samedi de 11h à 19h :

Absoluliss – Boutique et Bar à Lissage

46 rue du Montparnasse – 75014 Paris

tél. 09 50 98 52 90

Visitez notre eshop : www.absoluliss.fr

Nouvelle routine capillaire Absoluliss avec “Au pays de Jenny”

avis Absoluliss Jenny

Jenny, youtubeuse beauté de la chaîne “Au pays de Jenny”, a décidé de se tourner vers des produits naturels et de qualité avec la routine capillaire Absoluliss. Découvrez dans cet article l’avis de Jenny sur les produits Absoluliss.

Que comprend la routine capillaire Absoluliss ?

La routine capillaire Absoluliss contient un shampoing sans sulfate, un masque sans silicones, un sérum capillaire et une huile sèche. Jenny a décidé de tester le Bain de Kératine, le Masque Absolu ainsi que l’Huile Suprême. Le Bain de Kératine est un shampoing sans sulfates, sans silicones avec une odeur délicate et subtile, il suffit d’une noisette pour que le shampoing mousse avec un effet lissant sur le cheveu. Le Masque Absolu quant à lui a également un effet lissant et hydratant sur le cheveu, sa composition ayant 90% de produits naturels, sa matière est légère et il apporte une sensation merveilleuse sur le cheveu. Le dernier produit que Jenny a testé est l’Huile Suprême, une huile sèche adaptée à tous les cheveux, Jenny étant fan des huiles sèches ce produit lui convient parfaitement, le système du flacon compte-goutte lui parait ingénieux. Jenny ajoute également quelques gouttes d’Huile Suprême à son Masque Absolu afin d’apporter encore plus d’hydratation au soin.

Le bilan de la routine capillaire Absoluliss après 15 jours d’utilisation

Après 15 jours d’utilisation, Jenny est conquise ! Au pays de Jenny est tombée amoureuse de la routine capillaire Absoluliss et décide même de l’adopter au quotidien depuis son passage à des produits sains que ce soit alimentaire et/ou capillaire. Comme le précise Jenny, plus on utilise des produits sains sur ses cheveux, plus les résultats sont sublimes à long terme, l’effet est progressif et cumulatif.

Retrouvez l’intégralité de l’avis de “Au pays de Jenny” dans sa vidéo ci-dessous :

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations :

Boutique et Bar à lissage Absoluliss

46 rue du Montparnasse

Métros Montparnasse Bienvenüe / Edgar Quinet / Vavin

du mardi au samedi, de 11h à 19 h

09 50 98 52 90

La revue “Au pays de Jenny” à l’écrit : ” Je vais achever cette petite routine avec l’Huile Suprême qui est en fait, une huile sèche sans silicones, sans paraben et adaptée à tous types de cheveux. On va y retrouver de l’huile d’amande douce, de l’huile de Jojoba. C’est un produit riche en Vitamine E et donc, ça va te servir à hydrater, réparer et protéger durablement ton cheveu. Je pense que tu sais maintenant que je suis absolument fan de tout ce qui est huile sèche. Le système du flacon goutte-à-goutte pour doser justement le produit, ça c’est de l’idée ingénieuse. Qu’est-ce que ça donne en vrai? et si on essayait ensemble toi et moi? Deuxième Transcription: On va finir en parlant de cette petite huile suprême. J’ai estimé que je n’en avais pas beaucoup parlé pendant cette vidéo, donc on va parler un petit peu de ça puisque je vais procéder pour la première fois au test en mode bain d’huile. Je te précise que l’utiliser en bain d’huile doit se faire de façon occasionnelle parce que c’est précisé sur l’indication et si on veut faire les choses bien, on lit les indications sur les produits, c’est mieux. L’huile en fait, je l’ai utilisé en finition, c’est-à-dire que dans un premier temps, je mettais 4 ou 5 gouttes et je me suis aperçue que c’était un petit peu de trop. J’avais trop chargé tout simplement et que le rendu n’était pas spécialement génial le lendemain. En fait, je pense tout simplement que comme toutes huiles, de toute façon, il faut vraiment veiller quand on veut s’en servir en finition, en soin après-shampoing et masque, il faut vraiment veiller à ne pas toucher vos racines. L’avantage de cette huile c’est qu’elle est assez polyvalente, elle est assez multi-fonctions. C’est un bain d’huile que je ne vais pas laisser poser toute la nuit, ça m’arrive, là, ça ne va pas être le cas. Il est 20h 02mn, je vais laisser poser ça 2 petites heures, jusqu’à 22h, jusqu’à ce que j’aille prendre ma douche. Troisième Transcription: Je te fais constater par toi-même. C’est une huile qui m’a servi tous les jours en finition. Je m’en suis servie en en ajoutant au masque Absolu pour renforcer l’effet du masque et là, je viens l’utiliser pour mon premier bain d’huile avec cette huile. Malgré l’utilisation, quasiment chaque jour, ça ne descend pas vite, c’est important aussi de le préciser. Du coup, j’ai laissé agir mon bain d’huile toute la nuit.

Bientôt la fin des cheveux blancs ?

Bientôt la fin des cheveux blancs ?

Qui n’a jamais eu peur de se réveiller un matin en découvrant ses premiers cheveux blancs ? Ce ne sera bientôt plus qu’un mauvais rêve…

Une équipe de chercheurs européens vient de faire une découverte capillaire capitale, qui pourrait bien révolutionner la vie d’un bon nombre de personnes dans le monde. En effet, ces chercheurs sont sur le point de mettre au jour le premier traitement contre la pousse des cheveux blancs.

C’est en menant une étude réalisée sur 2 411 individus atteints du « vitiligo », une maladie de la peau entraînant sa dépigmentation et l’apparition de tâches blanches, que les chercheurs des universités de Arndt en Allemagne et de Bradford au Royaume-Uni ont fait cette découverte de taille bientôt révolutionnaire : selon eux, le blanchiment des cheveux serait dû à un important « stress oxydatif ». Une molécule chimique, le peroxyde d’hydrogène, s’accumulerait dans le follicule à la base du cheveu, ce qui conduirait inévitablement à la perte de sa coloration et donc, à l’apparition de ces redoutés cheveux blancs.

EUREKA ! Ils auraient mis au point un composé révolutionnaire baptisé « PC-KUS », activé par les rayons du soleil (UVB), qui serait capable de recolorer le cheveu en inversant le processus de blanchiment. Ce procédé serait non seulement efficace contre les cheveux blancs, mais également contre le vitiligo.

“Depuis des générations, de nombreux remèdes ont été concoctés pour cacher les cheveux blancs, mais aujourd’hui, pour la première fois, un traitement qui prend le problème à sa racine est en cours de développement”, a noté Gerald Weissman, rédacteur en chef du « FASEB Journal », revue américaine de biologie expérimentale, dans laquelle paraît cette nouvelle.

Le traitement miracle est déjà breveté et des essais cliniques sont en cours de réalisation, avant sa prochaine commercialisation. Bientôt finie la routine de la coloration sur nos cheveux blancs !